Projet de création d'un club photo

L'agglomération angevine ne dispose pas suffisamment de clubs photos par rapport à la demande. C'est une évidence. Tous les clubs angevins ou presque refusent de nouveaux adhérents, ou en acceptent à hauteur des partants. Il y a donc la place pour une nouvelle structure qu'il suffit de créer. Il existe des possibilités à Angers, et dans des communes avoisinantes dépourvues de clubs. Je souhaite donc dans un premier temps rencontrer des photographes tentés par l'aventure ensemble.

Le projet que je souhaite réaliser avec d'autres photographes se situerait à mi-chemin entre le collectif et le club photo. Il comprendrait bien évidemment une aide aux débutants souhaitant acquérir la maitrise de leur appareil photo, les techniques de prise de vue et de post traitement d'images numériques, mais aussi des travaux sur des thèmes précis afin de proposer des expositions régulières dans des lieux restant à définir.

Enfin, voyageur passionné, je me ferai également un plaisir d'organiser des voyages plus particulièrement tournés vers la photo et faire profiter de mon expérience à ceux qui aiment le travail photographique tourné vers l'humain et la diversité des modes de vie.

N'hésitez pas à me contacter, il s'agit d'un projet à moyen terme, rien ne presse et il faut mettre en place un projet bien "ficelé" avant de se jeter à l'eau, et un tel projet ne peut être mené seul!

Pas d'affiliation à la fédération photographique de France, pas de courses aux concours photographiques non plus (mais chacun est libre d'y participer individuellement), pas de stages ou d'ateliers animés par des "maitres" auto-proclamés qui oublient que beaucoup de grands photographes sont des autodidactes!

Je suis plutôt partisan d'un club fonctionnant sur l'échange de savoir, la bonne volonté et la motivation de chacun, la répartition des taches relatives à son fonctionnement, le travail, la remise en cause permanente de chacun afin d'évoluer dans la pratique de la photo, et la critique constructive. Point important, un club vit et se fait connaitre par ses expositions. Il faut donc trouver des lieux d'exposition pour faire profiter à tous du travail individuel et collectif produit.

De l'image avant tout, du travail sur l'image surtout, apprendre à regarder et à "former" son regard pour produire de bonnes images, et trouver des sujets sortant des sentiers battus, tout cela entre passionnés.

 

"I have a dream?" C'est probable... les réponses, les contacts sérieux ne se bousculent pas. Prendre des responsabilités dans une association, ce n'est plus trop "tendance"... Et faire de la photo en solitaire hors de toute structure associative, c'est possible aussi, évidemment. On n'a pas nécessairement besoin d'être à plusieurs pour exister! Je laisse cette page sur mon site pendant quelques mois...sait-on jamais.

 

"Le pluriel ne vaut rien à l'homme et sitôt qu'on
Est plus de quatre on est une bande de cons.
Bande à part, sacrebleu ! c'est ma règle et j'y tiens.
Dans les noms des partants on n'verra pas le mien."

Et si Brassens avait raison?